Giennois - Puisaye - Berry

Site officiel du groupement paroissial autour de Gien et Briare

Qui était Saint Gondon ?

SA VIE
Sanctus Gundulfus était un évêque du VIe siècle devenu ermite. Il vécut avec ses disciples dans la forêt, proche de la source de la Quiaulne. Il cherchait dans la solitude et l'oubli de la terreur que semaient sur leur passage Francs et Wisigoths (qui occupaient alors respectivement les rives gauche et droite de la Loire). A son décès, il fut enterré simplement, dans la forêt où ses disciples érigèrent un oratoire en place de son tombeau, qui subsista jusqu'au XIXe siècle.

Il fut vite proclamé saint "vox populi".
Sa fête est le 17 juin.



MIRACLES Lors des déplacements de son corps

1. LA SOURCE (Première translation)
Entre le VIe et le IXe siècle, ses reliques furent transportées sur un char tiré par un cheval et une vache, pour être inhumé dans l'église de Saint Gondon.

A propos de cette translation :
"Lors du transport du corps de l'ermite Gondulfus, le  char funèbre, tiré par un cheval et une vache selon les uns, et de deux anges selon les autres, prit le chemin du village de Nobiliacum après avoir traversé la Lande du Corjudain et le domaine de Gault. Il traversa la ville et descendit au fond de la vallée de la Quiaulne et là, s'arrêta sur la rive opposée. Pendant cette halte, la vache gratta la terre avec son sabot, et sur-le-champ, il s'y forma une source qui depuis lors, est connue sous le nom de "fontaine du bon Saint Gondon". Le cortège revint sur ses pas et, à l'approche de l'église, les cloches sonnèrent et tout le peuple arriva en foule en criant au miracle. Le chariot s'arrêta aux portes du temple, le cheval, la vache ou les anges disparurent, et le corps du saint fut reçu et inhumé avec faste au choeur de l'église"
Abbé Pouradier, curé de St Gondon (1823-1897), Notes sur Saint Gondon

Cette source existe encore aujourd'hui, mais l'eau n'est plus potable.

2. LA ROSE (Deuxième translation)
Les ossements ayant été mis dans la nef, on déplaça ces reliques dans le choeur, afin d'éviter que tout le monde continue à marcher sur la pierre tombale du saint.
"La tradition raconte qu'à l'ouverture du tombeau, un nuage épais exhalant un odeur douce se répandit dans toute l'église, et l'on y trouva une rose rouge aussi fraîche que si elle venait d'être cueillie."
Abbé Pouradier, Notes sur Saint Gondon

Depuis, un grand nombre de miracles lui sont octroyés. Certains d'entres eux sont relatés dans l'ouvrage : Saint Gondon : Un saint - un village - une histoire.
.................
Pour en savoir plus, visiter le site Saint Gondon Patrimoine historique.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

St-GONDON PATRIMOINE HISTORIQUE 04/02/2018 14:37

Visite commentée du Cœur Historique du village et randos thématiques( en lien avec le monastère)
sur RdV saint-gondon@orange.fr

St-GONDON PATRIMOINE HISTORIQUE 12/04/2017 19:52

Pour diffuser des renseignements sur St-Gondon, un saint, un village, une histoire. Merci de nous contacter. Pour toutes diffusions s'en référer à :
St-GONDON PATRIMOINE HISTORIQUE - Mairie - 10 rue de Gien - 45500 St-GONDON
le président J.GdP